La Hernie Ombilicale

La Hernie Ombilicale

Chez le chien, comme chez le chat, la hernie ombilicale est un défaut de fermeture de la paroi abdominale en regard de la zone de l’ombilic, région où se termine le cordon qui relie le fœtus à son placenta au cours de la gestation.

Cette fermeture étant absente ou incomplète après la naissance, il en résulte une protrusion d’une quantité variable du contenu intra-abdominal ; le plus souvent du tissu graisseux, parfois des organes (intestins).

Si l’ouverture est importante, la « boule » peut être réduite en appuyant dessus ; si la hernie est plus ancienne et l’ouverture plus petite, alors sa réduction est impossible et la « boule » reste de même taille.

Les hernies ombilicales n’entrainent généralement aucun symptôme ni douleur.

Seuls quelques cas de hernies sévères peuvent entrainer des complications si les organes internes passent dans la « boule » et y reste coincés (anse intestinale avec risque d’occlusion ou torsion).

C’est alors une urgence chirurgicale qui peut être prévenue par une correction dès la première année de vie.

Prise en charge

Les hernies sont généralement opérées au moment de la stérilisation ou de la castration de votre animal afin d’éviter toute complication.

Si le contenu herniaire est étranglé, vous constaterez des symptômes (perte d’appétit,  douleur abdominale, vomissements, absence de selles, état de choc) qui doivent vous inciter à nous consulter dans les plus brefs délais. Ainsi une chirurgie correctrice devra être réalisée après réanimation de votre animal.

Dans tous les cas, toute hernie doit être vérifiée afin d’éviter cette urgence.

Intervention Chirurgicale

Le principe de la chirurgie consiste  à réduire ou éliminer le contenu de la hernie puis refermer et permettre la cicatrisation de la paroi abdominale en corrigeant le « trou » qui était présent.

Soins Postopératoires

Comme pour toute chirurgie, un suivi post opératoire sera effectué (cf. recommandations post opératoires) incluant des contrôles réguliers du pansement jusqu’au retrait des fils.

Une restriction d’activité pendant au moins 1 semaine est conseillée.
Votre animal recevra également un anti inflammatoire / anti-douleur pendant quelques jours après l’intervention.

La prise d’antibiotiques ne sera envisagée que si jugée indiquée.